20/03/2014

Espace d'hébergement web gratuit

Dans la tradition de la gratuité et de la décentralisation qui sont à la base de l’internet, je propose un service d’hébergement gratuit de sites web, basé sur des logiciels libres, sans publicité ni obligations cachées.

L’offre comprend les services suivants:

  • Un espace web de 50 MB
  • Une base de données MySQL
  • Le langage PHP
  • 10 comptes email protégés contre le SPAM.
  • Possibilité d’utiliser son propre nom de domaine, ou un sous domaine en .site-gratuit.ch ou en .hablo.ch.

Le service n’est proposé qu’aux particuliers et organismes à but non-lucratifs (clubs, associations, amicales, syndicats, partis politiques, collectivités publiques etc…)

L'inscription se fait sur http://www.site-gratuit.ch. Il suffit de présenter son projet en quelques lignes, et de remplir les conditions. 

16/03/2014

Le Fil de Soie, de Sylvie Blondel

fil_soie

De quelle étoffe est-il constitué, ce fil de soie qui relie les neuf nouvelles offertes par Sylvie Blondel ? Ne ressemble-t-il pas à un fil d'Ariane que l'auteure semble suivre tout au long des récits ? Une sorte de guide, de trait d'union entre hier et aujourd'hui ?

Les figures construites par Sylvie Blondel semblent toutes en recherche d'elles-mêmes, tourmentées, retenues par un fil fragile. Elles font appel à un passé plus ou moins lointain (le thème de l'enfance perdue parcourt plusieurs des récits), sont toujours en déplacement, ne semblent jamais vraiment chez elles nulle part. Les personnages sont dans un train, quelque part entre Berne et Lausanne, en Inde, en Asie, ils sont dans un rickshaw ou attendent la venue d'un ferry... Le voyage, qui imprègne tous les récits, est une quête de sens: la quatrième de couverture confirme, à travers les quelques lignes biographiques consacrées à l'auteure, l'importance de l'ailleurs dans le parcours de vie de Sylvie Blondel. Enfin la Faucheuse plane, jamais bien loin, comme dans "piste noire", qui n'est pas sans rappeler le dormeur du Val, ou dans "fleur de magnolia", écrit du point de vue d'un fantôme.

Depuis la terrasse, je vois la mer à quelques dizaines de mètres. C'est une retraite parfaite. Tout ce que je voulais, c'était partir pour un temps, quitter les balises, les lignes blanches, me désencombrer. Ma nouvelle vie couvait silencieusement depuis le départ de C. Pour ceux qui m'ont connue, la fêlure était imperceptible. Et un jour, j'ai laissé à mon mari, écrits au feutre rouge sur le miroir de la salle de bain, trois ou quatre mots d'adieu. Il y a longtemps qu'il ne me voyait plus. je ne pense pas que mon message l'ait affligé.

A travers ses différentes narratrices, presque toutes féminines, l'auteure offre une description du monde empreinte de beaucoup de sensibilité. Elle sait instiller çà et là ces quelques fêlures qui donnent vie - et parfois mort - aux existences dépeintes.

Sylvie Blondel Le Fil de Soie L'Aire, 2010, 171 pages

L'auteure: née à Lausanne où elle a fait des études de Lettres, Sylvie Blondel s'est orientée vers le journalisme, l'enseignement et le théâtre amateur. le Fil de soie est son premier récit publié.