21/08/2018

Parution de L'enfant aux étoiles

C'est avec un mélange de joie et d'une pointe d'appréhension que je vous annonce la sortie aux Editions de l'Aire de L'enfant aux étoiles, mon troisième roman. 

Pour ce livre, j’ai choisi de m’emparer de l’affaire du Temple solaire, ou pour être plus exact, le Temple solaire s’est emparé de moi, alors que je cherchais des idées pour l’écriture d’un polar devant se dérouler en Valais.

En 1994, 48 personnes perdirent la vie en Suisse, dont plusieurs enfants. Parmi eux, Emmanuelle, l'enfant aux étoiles. 

Emmanuelle Di Mambro était la fille de Joseph Di Mambro, Grand maître de l’Ordre du Temple solaire. Considérée comme le Christ du nouvel âge, vénérée par les adeptes, elle vivra recluse, protégée d’un monde extérieur perçu comme dégénéré et hostile. Ce livre raconte son histoire, ou ce qu'elle a pu être. 

Entre essai et roman, L’enfant aux étoiles évoque également les derniers jours de l'Ordre du temple solaire, et ébauche une réflexion sur l’ambivalence du bien et du mal.

J'aurai le plaisir de dédicacer l'ouvrage lors de différents rendez-vous en Suisse romande, notamment La fête du livre de Saint-Pierre-de-Clages, Le livre sur les quais ou le Festival du livre suisse de Sion. Ces quelques dates, et d'autres, sont annoncées sur mon blog. 

L'ouvrage peut être commandé auprès des Editions de l'Aire, dans votre librairie préférée, chez Payot ou encore à la FNAC

Je m'en remets désormais à votre jugement, et espère pouvoir recueillir votre avis, quel qu'il soit !

Commentaires

Bienvenue à votre livre, Julien Sansonnens.
Avec grande impatience pour sa lecture dès réception.

Une information concernant Marie mère du Christ rejoint l'enfant des étoiles puisque selon les sources Marie dès ses premiers temps avait été consacrée à Dieu.

Etoiles, pierres précieuses d'un.e enfant poète… bien plus tard cailloux d'un petit Poucet des contes de fées qui se voulait le serviteur de tous sauveur de ses frères... qui sait?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire